Un week-end en Ardenne autour de l’Ourthe

L’Ardenne Belge renferme une belle liste de magnifiques balades. On a tendance à se rendre directement du côté du signal de Botrange, dans le parc naturel des Hautes Fagnes, mais bien avant ça, il y a déjà tant à voir, qu’il serait dommage de ne pas y s’arrêter.

Le Hérou

Le Hérou, Le Parc naturel des deux Ourthes est situé à Houffalize. Il y’a plusieurs parcours pédestres qui permettent de découvrir ce parc et j’ai décidé de passer par le célèbre rocher du Hérou qui offre une magnifique vue sur l’Ourthe. Après m’être garé au bout de la rue du Hérou, on commence directement avec une descente parsemée de rocher qui offre plusieurs points de vue à couper le souffle. Attention, il faudra un peu escalader les rochers et surtout, faire très attention. Pour les moins sensibles, il est possible de descendre avec l’aide d’une corde. J’ai bien trop peur du vide pour avoir eu envie de tenter l’expérience, mais j’ai pris le temps d’observer les plus aventureux et ils sont tous remontés vivants ! 🙂

Magnifiques paysages

Après avoir longé le roché du Hérou, on descend le long de l’eau. Encore une fois, j’ai l’impression d’être loin de la Belgique alors que nous ne sommes qu’à 60 minutes de Namur. J’ai profité de cette vue très “canadienne” pour pique-niquer avant de reprendre la route jusqu’à la longue montée très (très) raide qui conclura cette petite randonnée de seulement 3km. Ne vous fiez pas à ce petit chiffre, cette mini randonnée vous demandera déjà de vous dépasser par certains moments. Vous pouvez choisir de l’allonger, il suffit de consulter ce site pour choisir votre fléchage. Le parcours de base qu’on voulait faire était celui-ci mais on a choisi de prendre notre temps afin d’admirer la vue.

Dormir

Une nuit en Auberge de Jeunesse

Pour les petits budgets et la bonne ambiance, je vous conseille de plutôt choisir une nuit en auberge de jeunesse. C’est l’assurance de ne jamais se sentir seul et de pouvoir échanger avec les autres (ou pas). Dans la région, il y a l’auberge du groupe “Les Auberges de Jeunesses” situé à Champlon, à une vingtaine de minutes du Hérou. A partir de 22€ la nuit vous pouvez profiter des espaces extérieurs comme le jardin, la terrasse mais aussi de l’espace détente intérieur et du salon avec TV en plus de la cuisine. J’ai séjourné dans une chambre avec salle de bain et éviers, il n y a que les toilettes qui sont à partager avec la chambre d’à côté. Malgré la N4 à quelques pas, je n’ai absolument pas été dérangée par les voitures et j’ai dormi la fenêtre ouverte sans être réveillée une seule seconde par un bruit quelconque. Un bon point !

Petit déjeuner compris

Pour le petit déjeuner, on a eu droit à un buffet sucré-salé avec du thé ou/et du café accompagnés d’un jus de fruits Fairtrade. Parfait pour recharger les batteries avant la seconde journée de randonnée. La veille on a profité de l’accès à la cuisine pour se préparer un spaghetti bolo, simple et efficace. C’est ce que j’aime le plus dans les auberges, de pouvoir cuisiner soi-même ! Ca permet de voyager avec un petit budget et de ne pas passer des heures au resto si on n’en a pas envie. Surtout qu’en randonnée, j’emporte rarement une tenue habillée 🙂

J’étais assez surprise du public. On a tendance à penser que les lieux sont exclusivement fréquenté par des jeunes mais j’ai croisé plutôt des familles, un groupe de copines et même un trio de femmes pensionnées, tous venus profiter du charme de la région. Finalement, les jeunes étaient en minorité.

Je séjourne en auberge depuis plus de quinze ans et j’aime toujours l’idée de rencontrer des nouvelles personnes et d’être en collectivité le soir. C’est une ambiance qu’on ne retrouve pas à l’hôtel ou en gîte. Petit plus, ils peuvent prévoir un repas pour vous le soir et vous donne la possibilité de faire votre sandwich pour le lendemain midi. Il suffit de réserver. Un bar affichant des petits prix est également présent pour les petites soifs ou l’apéro.

Une nuit dans une cabane

Si vous êtes plutôt dans le coin pour une occasion spéciale, n’hésitez pas à consulter mon article sur les Cabanes de Rensiwez. Elles se trouvent à quelques minutes du parc des deux Ourthes et propose une nuit unique en pleine nature avec le confort de la maison. J’ai adoré l’expérience et je vous conseille vivement de la tenter également. On est sur un tout autre budget mais il faut parfois se faire plaisir !

Le barrage de Nisramont

Le lendemain direction Nisramont. On s’attaque à une tout autre randonnée ici, longue, difficile et parfois technique. Je ne sais pas si c’est à cause du COVID-19 mais déjà à 9h30 le site est bondé, l’immense parking se remplit très vite, pas de doute, l’endroit est connu. Je remarque assez vite qu’ils sont nombreux à être là pour louer des kayaks, des barques et des planches pour passer la journée sur l’eau. Ce n’est pas mon idée, mon but aujourd’hui est de faire la randonnée autour du lac qui fait 13km et qui devrait me prendre deux ou trois heures.

13,5km / intermédiaire / 5h

Mauvais calcul, la randonnée m’a en réalité prise plus de temps. 5h30, pauses comprises pour faire la boucle autour du lac sous 35 degrés, elle doit être plus facile à faire par une température plus douce mais elle n’en reste pas moins physique. Les montées et les descentes sont nombreuses tout au long du sentier avec parfois des escaliers pour vous rendre la tâche moins éprouvante. Si vous avez un peu le vertige ou tendance à avoir peur de glisser, je vous conseille d’emporter un bâton de marche pour vous aider durant certains passages. De manière générale, cette randonnée offre plusieurs vues panoramiques magnifiques et vous dépaysera le temps d’une journée. Le seul bémol reste le monde. Ce tour est assez célèbre, je vous conseille donc, si vous en avez la possibilité, d’effectuer cette randonnée un jour de semaine et d’éviter les journées trop ensoleillées ou les jours fériés.

Baignade autorisée

Ce parcours s’inscrit à présent dans mes randonnées préférées de la région. Malgré le monde, la chaleur et le manque d’eau, j’ai adoré le tour et j’ai fortement regretté de ne pas avoir pris mon maillot. De nombreux pontons sont présents autour du lac pour permettre aux gens de se baigner facilement. Vous pouvez d’ailleurs vous rendre à l’un deux après seulement quelques kilomètres si vous faites la randonnée à l’envers. Parfait pour les journées caniculaires ! Bref, si vous voulez en prendre plein les yeux et vous dépasser physiquement, je vous conseille à 1000% cette randonnée, mais attention, équipez-vous ! Chaussures adaptées, bâton de marche, nourriture et plusieurs litres d’eau et ne négligez pas le temps que cette randonnée peut prendre. Je vous conseille de la commencer tôt dans la journée.

/ Caroline

Laisser un commentaire