L’Abbaye d’Orval, visite et randonnée

Située dans la province du Luxembourg, l’Abbaye d’Orval est majestueuse et mérite qu’on lui consacre du temps pour la visiter. Après avoir randonné à Chimay et Rochefort, nous avons décidé de nous promener du côté d’Orval afin de découvrir ce monastère cistercien-trappiste. C’est l’une des plus belles Abbayes que j’ai pu visiter pour l’instant. On ne peut pas rentrer dans l’Abbaye actuelle, mais les ruines sont accessibles ainsi qu’un musée qui retrace l’histoire de la bière et de son Abbaye. Le jardin médicinal est également intéressant, on peut découvrir les bienfaits de la sauge ou du romarin par exemple. Enfin, un petit passage par la boutique pour repartir avec un peu de fromage et quelques bières n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé !

Pour conclure, pourquoi ne pas découvrir les environs avec une randonnée d’une petite quinzaine de kilomètres et n’oubliez pas d’emmener du pain, du fromage et une bonne bière pour vous donner des forces ! D’ailleurs, il y a une recette à faire avec le fromage ici.

Visite de l’Abbaye

La visite dure entre une et deux heures. Plusieurs panneaux d’interprétation guideront votre visite et vous expliqueront l’histoire de l’Abbaye. Le prix de l’entrée comprend une visite guidée d’une heure. Celle-ci venait de commencer lorsque nous sommes passé au guichet et j’ai préféré me balader dans les jardins et me laisser guider avec les panneaux.

C’est 7€ l’entrée pour l’accès à tout le site et le parking est gratuit.

Plus d’infos sur les horaires et le prix ici

Randonnée d’Orval- Williers

Après la visite de l’Abbaye, nous avons chaussé nos chaussures de rando et on a rempli nos gourdes avant de se mettre en route pour une marche de quelques heures dans les environs. On choisit la randonnée qui débute directement du parking de l’Abbaye et qui fait une boucle en passant par Williers. C’est assez pratique puisqu’il ne faut pas reprendre la voiture après la visite, on gagne un peu de temps. Pendant un peu plus de 4h00, nous avons suivis les panneaux bleus et nous nous sommes un peu perdus, mais ça a donné un petit côté “Into The Wild” à la randonnée. On a rampé sous des fils barbelés, traversé une rivière avec l’aide de rondins de bois et tenté de retrouver notre chemin à travers une zone marécageuse remplie de roseaux et d’arbustes. Ce sont les imprévus qui transforment une simple randonnée, en aventure mémorable !

La randonnée fait 12 km, mais ma trace fait 14km à cause des moments d’égarement. Elle est qualifiée de difficile par plusieurs sites, mais je la trouve plutôt intermédiaire, juste longue. Nous avons pris 3h30 (5h00 avec les pauses). Il est obligatoire de porter des bonnes chaussures de marche et avoir un bâton est un plus. Je la referai avec plaisir. Tout au long du chemin, les paysages sont diversifiés, et, tous très beaux.

Vous pouvez trouver l’itinéraire sur ce site.

Si vous souhaitez la trace GPS, vous pouvez m’écrire à hello@carolinevml.be en m’indiquant le titre de l’article et le trace GPS dans l’objet du mail.

/ Caroline VML

Laisser un commentaire