La promenade de la Hoëgne

S’y rendre

La promenade de la Hoëgne pourrait aussi bien s’appeler la randonnée des mille et une cascades selon moi. En plus d’avoir des allures féériques, cette randonnée est partagée entre rivières, prairies et forêts. Une immersion dans la nature de 13 km qui vous fera prendre un bon bol d’air frais en plus de vous faire rêver. Elle fait normalement 11 km, mais nous avons choisi de nous garer plus loin pour éviter le parking bondé et la petite rivière à traverser en voiture pour s’y rendre.

Parking

Je me suis garée le long de la nationale à un emplacement parking et je me suis rendue à pied à travers la forêt jusqu’au point de départ. Généralement, je fais cela quand c’est possible pour éviter qu’au retour ma voiture soit bloquée par quelqu’un de mal garé (c’est déjà arrivé beaucoup trop souvent !) et pour ne pas être oppressée par la foule. Si comme moi, vous n’aimez pas être pressée par quelqu’un qui veut prendre votre place, faite de même ! 😀

En voiture

Par contre, il faudra venir en voiture. Je n’ai pas vu de bus ou de gare proche du début de la promenade de la Hoëgne. Cependant, il y a un bus direct depuis la gare de Verviers (le bus 295) qui pourra vous emmener jusqu’à Solwaster qui fait partie de la boucle. Il suffira de commencer la randonnée à un autre endroit.

13 km / Facile / 3h30

Il existe plusieurs itinéraires, dont un de 8km avec le balisage de la croix bleue. Pour ma part j’ai choisi celui proposé sur VisitWallonie.be qui propose de suivre 4 balisages différents pour faire une partie de la randonnée en pleine forêt pour ensuite traverser le village de Solwaster et ses pairies. Solwaster est d’ailleurs aussi un joli village avec plusieurs points d’intérêts. Il est fort probable d’ailleurs que je m’y rende ce printemps !

Un début féérique

C’est parti pour 4 kilomètres le long de la Hoëgne que je traverse à de nombreuses reprises à l’aide de petits ponts en bois. Quelques caillebotis vous aideront à éviter la boue également. J’y suis allée par temps froid et certains chemins étaient gelés, c’est très joli, mais ça glisse. Attention, même si le petit tour est plutôt familial, il faut impérativement s’équiper de bonnes chaussures de marche.

Pause pique-nique

Il est rare qu’un espace de pique-nique soit mis en place sur une randonnée, en été on peut facilement manger sur une pierre ou un tronc d’arbre, mais en automne hiver, il est fort apprécié de pouvoir s’asseoir plus confortablement et au sec. J’ai trouvé ça très chouette d’être entouré d’autres marcheurs pour manger, tous respectueux. Les poubelles sont présentes et utilisées à bon escient. Très chouette initiative de la commune !

On quitte le monde qui majoritairement continuera le chemin avec la croix bleue pour suivre le balisage vert puis jaune avant de finir par celui ligné rouge et blanc. Avec le recul j’aurai bien continué avec le marquage jaune pour redescendre au bord de la Hoëgne ce qui m’aurait permis d’apercevoir la cascade Léopold II sous un autre angle. Cette randonnée traverse des zones un peu boueuses. Attention à ne pas glisser et risquer de mouiller vos pieds. Elle entre sans trop de difficulté dans mon top 5 des balades les plus belles de l’année 2020 avec celle d’Achouffe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caroline VML (@carolinevml)

Changement de balisage 

Plus ou moins au niveau du Brûlé Bois, un autre espace pique-nique plus petit est à votre disposition pour le goûter. Attention qu’au changement entre le balisage jaune et le blanc/rouge est très difficile à apercevoir. J’ai failli me tromper et continuer vers la jaune. Ouvrez l’oeil quand vous êtes à cet endroit. Cette randonnée le long de la Hoëgne est clairement à faire autant entre amis qu’en famille (il suffit de réduire en suivant uniquement les croix bleues) et apparemment il y a facilement de la neige en hiver… 🙂

/ Caroline

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire